23 mars 2021

Destination Sherbrooke prend part aux consultations prébudgétaires

En marge de la présentation des budgets provincial et fédéral, Destination Sherbrooke a tenu à faire entendre sa voix dans le cadre des exercices de consultations en déposant des recommandations tant au fédéral qu’au provincial en guise de soutien à l’industrie touristique et ses intervenants.

Une première qui s’avérait incontournable pour l’organisme de développement économique touristique de Sherbrooke dans ce contexte qui met l’industrie à mal depuis un an. « Les gouvernements s’entendent pour reconnaître que le tourisme est l’une des industries les plus touchées par la pandémie. Ils doivent être au rendez-vous pour soutenir les entrepreneurs touristiques dans la phase de reprise qui s’amorcent, mais avant cela, ils doivent les écouter pour connaitre leurs besoins réels », soutient Denis Bernier, directeur général de Destination Sherbrooke.

Au fil des discussions et des échanges avec les intervenants et partenaires de tous niveaux, Destination Sherbrooke a émis certaines recommandations qui visent tantôt les entreprises, tantôt les visiteurs.

Le document présenté au ministre des Finances du Québec, monsieur Éric Girard, faisait état de huit recommandations parmi lesquelles on retrouvait :

  • Une bonification et une prolongation des programmes « Passeport Attraits » et « Explore Québec »;
  • des investissements conjoints avec les autres provinces pour promouvoir les voyages intra-Canada;
  • l’ouverture de certains programmes existants aux restaurateurs.

Quant aux recommandations adressées à la ministre des Finances du Canada, madame Chrystia Freeland, elles portaient principalement sur les programmes de prêts, les incitatifs fiscaux aux voyages, la formation, la sécurité, les modes de transport et le tourisme durable. Des 14 recommandations, citons celles-ci :

  • Fournir un soutien financier aux aéroports régionaux afin de développer leur capacité à attirer des compagnies aériennes pour les relier aux aéroports internationaux;
  • mettre en place un fonds d’investissement pour aider les exploitants touristiques à moderniser leurs infrastructures et à accroitre leur éco-efficacité;
  • encourager Destination Canada à continuer d’investir directement auprès des organismes locaux, régionaux et provinciaux.

Dans les deux cas, un accroissement des investissements en matière de formation et rétention de la main-d’œuvre de même que l’instauration d’un crédit d’impôt remboursable pour les particuliers afin de stimuler les voyages en province ou au pays ont été mis de l’avant.

Les documents ont aussi été partagés avec les élues régionales. Ils sont disponibles sur le site internet de l’organisation sous la rubrique « Nouvelles ».

-30-