Visite de la microbrasserie Siboire

2 août 2021 / Maxine Blank- St-Cyr

“Si boire est un vice, cale verre en est un autre” 

La microbrasserie Siboire, purement sherbrookoise, a été l’une de mes premières découvertes en arrivant dans la ville. Elle n’a pas été trop difficile à trouver – tous les étudiants y vont. Il faut avouer qu’il n’y a rien de plus attrayant pour les étudiants qu’un endroit pour boire une bonne bière avant un [email protected] ou après un cours trop exigent. 

J’étudie depuis maintenant deux ans à l’Université de Sherbrooke et je n’ai jamais arrêté de fréquenter le Siboire. J’ai toujours voulu savoir les secrets qui se cachaient derrière leurs bières un peu trop bonnes. Eh bien, c’était vraiment mon année chanceuse : le Siboire offre maintenant des visites guidées de la microbrasserie! 



Sans hésitation, j’ai réservé une place avec ma famille. Malgré la journée nuageuse, je vu le soleil lorsque notre guide Camille a offert à tous une Grisette, une bière belge saison autrefois consommée principalement par les ouvriers en Belgique. Cette Grisette, qui porte le nom du 18 juillet 1853, fait un clin d’œil à l’inauguration du premier chemin de fer transfrontalier. Reliant le Canada et les États-Unis, cette voie ferrée a été un point tournant pour l’industrie sherbrookoise. Le premier Siboire, installé dans l’ancienne gare depuis 2007, est un lieu chaleureux et authentique. Heureux hasard, le train est passé lors de notre visite. L’expérience ne pouvait être plus complète! 

Nous avons pu visiter de fond en comble les lieux, voyant les impressionnants outils nécessaires à la fabrication de la bière. Accompagnée d’un carton explicatif, la visite était structurée et claire. Le contenu était pertinent et diversifié. Les questions étaient toujours bien répondues. Et pour ce qui est de la dégustation de bières, les choix étaient intéressants et les quantités généreuses. 

La bière est réellement une science. Fabriquer cette boisson à base de houblon est un processus bien compliqué et parfois très long. J’en ai pris conscience en voyant tous les tests que le Siboire fait pour s’assurer d’offrir un goût unique et une qualité supérieure aux Sherbrookois et aux visiteurs. Et ce, avec le plus de produits locaux possible! 

Après avoir chevauché entre l’intérieur et l’extérieur de l’ancienne gare, nous nous sommes finalement assis face à un écran. Devant chaque personne s’alignaient six petits verres. Les visuels appuyaient les explications de Camille tandis que les contenus des verres permettaient de faire participer nos cinq sens et de vivre l’expérience à fond – je n'en dis pas plus.  

Puisque je ne veux pas dévoiler trop de punch, je m’arrête ici. Un énorme merci encore à Camille, une guide qui explique telle une vraie maître brasseur et qui nous parle comme une grande amie.  

Bonne visite!  

Et puis, pourquoi ne pas en profiter pour manger un bon Fish & Chips après la visite? Ils sont délicieux! 

Partager

À propos de l'auteur
Maxine
Blank- St-Cyr

Moi, c’est Maxine! Je suis étudiante en communication à l’Université de Sherbrooke. En automne 2020, j’ai eu la chance de faire un stage en Alberta dans le secteur touristique. Je suis tombée en amour avec le tourisme, et c'est ce qui m'a amenée à Destination Sherbrooke. Ma passion, c’est de voyager! Avant de commencer mes études, je suis partie huit mois avec mon backpack. J’avais le goût de continuer mes aventures, d'explorer et de découvrir, mais cette fois, dans ma ville universitaire!