TÉLÉPHONEXQUIS : une exposition qui tisse des liens

29 juin 2021 / Sasha Héroux-Lafond

Comment faire en sorte de continuer à créer des liens et à briser l’isolement durant cette pandémie planétaire? C’est en créant une œuvre sincère autour de leur expérience unique et intime de 2020 que 40 artistes estriens se sont rapprochés. 


Téléphonexquis, c’est un mélange du téléphone arabe et d’un cadavre exquis. Une chaine d’œuvres alternant art visuel et art littéraire dont chaque participant devait s’inspirer de l’œuvre précédente pour donner naissance à sa propre interprétation de cette année incroyablement solitaire.

Cette chaine artistique composée de tableaux, photographies, sculptures, vidéos, œuvres graphiques, poésie en vers ou en prose, contes, et slam raconte avec sensibilité le quotidien des artistes.

« Chaque œuvre s’inscrit dans un dialogue, mais permet aussi une réflexion personnelle. C’est aussi un geste qui permet de sortir de la démarche habituelle, une création unique dans un tout collectif. »






Le cadre

Les artistes ont eu cinq jours pour la création de leur œuvre. Les œuvres visuelles devaient se faire dans un format 20 pouces x 20 pouces, rappelant de ce fait l’année 2020. Les œuvres littéraires devaient contenir un maximum de 200 mots (et ont également été disposées dans un cadre 20 pouces x 20 pouces).




Au-delà des images et des mots : l’expérience immersive

Dès l’entrée dans la galerie, on se sent aspiré par l’effervescence qui réunit les artistes. Lumière éteinte, le groupe se positionne face à la première œuvre. La guide illumine l’œuvre par une simple lampe de poche. On observe attentivement les lignes, les couleurs, les formes, les ombres choisies soigneusement par l’artiste durant une longue minute. Puis, la lampe se dirige vers l’œuvre littéraire suivante et une voix transperce les murs de la galerie pour divulguer haut et fort les paroles de l’auteur. Durant 45 minutes, les observateurs assistent à un tourbillon d’émotions fortes, relevant des similarités entre les œuvres et notre propre expérience du confinement. La diversité artistique ajoute à la sensibilité de l’état d’esprit des artistes durant la création. Une exposition qui ne laisse personne indifférent!

L’exposition Téléphonexquis sera présentée jusqu’au 31 juillet de 12 h à 16 h à la Galerie d’art Antoine-Sirois du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

Pour vivre l’exposition autrement, les instigatrices vous invitent à l’expérience immersive les vendredis et samedis, à 12h15 (durée 45 minutes).


L’entrée est gratuite, mais une réservation est requise : https://www.eventbrite.ca/e/billets-telephonexquis-experience-immersive-155848018619

Découvrez en images Téléphonexquis : https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/13449/telephonexquis-l-art-qui-relie-l-humain?fbclid=IwAR0Qa1BXDb6R23o24Wqr6_C4ezP-AMr8vLEgaNLO8TEC2okjK_AjldrMQ3Y


Partager

À propos de l'auteur
Sasha
Héroux-Lafond